Vie de l’Assoc’

Éric, notre bénévole du mois de février

Quel est ton rôle dans l’association ?

Je réalise des photos pour l'association.

Que fais-tu dans la « vraie » vie ?

La vraie vie est un tout 😊 la famille bien sûr et mon travail, dans une société d'assurance, sont très présents mais la photo également tout comme la culture de l'art d'une façon générale. Je vis à Paris que j'apprécie énormément même si je vais régulièrement dans les Pyrénées profiter du grand air ! 

Depuis quand es-tu dans l’association et qu’y as-tu découvert ?

Je découvre l'association et avec elle le monde de la danse. Je suis impressionné par la discipline de chacun, l'exigence et le travail que représentent une chorégraphie et tout cela dans une harmonie humaine et une bienveillance bien présente.

Peux-tu résumer l’association en 3 mots ?

Discipline, exigence, bienveillance 

Notre incroyable team coiffure M51

Tu le sais, toi qui as assisté à la première de M51 ? Ou si tu as vu passé les sublimes photos de cet événement incroyable... que derrière, en coulisses, de petites mains se sont afférées toute la journée pour que le spectacle soit complet, unique. Et parmi elles, nos incroyables coiffeuses... que nous souhaitions mettre en lumière dans la fameuse rubrique "bénévole du mois".

Ce mois-ci, elles sont au nombre de 8 : Amélie, Emilie, Louise, Sedera, Claire, Sophie, Léa et Lucie. 

On vous laisse découvrir leurs petite interview sans plus attendre !


Sedera : "Le premier métier que j'ai voulu faire dans ma vie, c'est coiffeuse. J'ai donc toujours joué avec mes cheveux et ceux des autres. J'ai beaucoup aimé rechercher des coiffures à proposer pour la pièce, et voir l'enthousiasme et la créativité de chacun.e une fois les grands thèmes identifiés. Bravo et merci à toute l'équipe coiffure :) J'ai adoré la motivation de la team mèches, qui a osé le décoloré argenté !"

Lucie : "De mon côté grosse passion également pour le métier de coiffeur.euse, on se sent si beau.elle et bien quand on a une jolie coup. Et puis comme mes gros cheveux sont indomptables et que je n'arrive pas à me faire des tresses moi-même, c'est toujours un gros kiff de pouvoir réaliser sur la tête de quelqu'un.e d'autre ce que j'ai pu rêver d'avoir sur moi. En plus c'est comme un puzzle ou un mandala, il y a un aspect détente haha ! Du coup pour M51, ça m faisait plaisir de m'investir dans la création à ma façon et de voir les danseur.se.s heureux.ses de nos propositions. Contente d'avoir contribué à cette tempête créative de cheveux et d'avoir pu oser aussi de nouvelles propositions."

Sophie : "On m'a balancé pour faire partie de la team coiffure (Merci Eva :)) et j'ai adoré m'investir là-dedans ! C'est une autre façon de s'investir dans un projet, comme un mini labo créatif, et aussi une façon de prendre soin des autres danseuses et danseurs avant de monter sur scène. Et puis faire ça en groupe, c'était très cool aussi. On s'est jamais autant échangé de tuto coiffures avec Sedera !"

Léa : "Faire partie de l'aventure coiffure M51 est un moyen d'exprimer sa créativité et son petit grain de folie et surtout la joie de se sentir dans le cosmos jusqu'au bout des cheveux !"

Claire : "Au début, un peu de pression quand même et puis je me suis dit : les rouleaux spiralés, je sais faire et je me suis lancée. J'ai adoré ces petits instants privilégiés avec celles et ceux que j'ai coiffé.e.s et les échanges avec les camarades coiffeuses. Pour finir, fignoler tous les détails jusqu'à la coiffure, je suis très friande."

Emilie : "J'adore les cheveux, c'est comme une matière à part qui peut exprimer beaucoup de choses d'une personne ou d'une situation. J'étais donc ravie de participer à la team coiffure de M51 et de voir dans les yeux des danseur.se.s la plaisir de rentrer dans le cosmos jusque dans leurs cheveux."

Amélie : "Dans les spectacles, un de mes moments préférés (après monter sur scène), c'est le moment des préparatifs en coulisses : le maquillage, les costumes, les répétitions de dernière minute et bien sûr les coiffures. Si j'adore me faire coiffer (et surtout pour me transformer en spirale) je n'avais pas beaucoup d'expérience en coiffure... C'était donc un réel plaisir de découvrir et apprendre des autres. Expérience à refaire !"


 

 


Notre campagne de crowdfunding est ouverte !

C'est l'heure de notre campagne annuelle. Celle où on te demande de nous donner un petit coup de main financier, quelques heureux euros pour nous soutenir, à la hauteur de ce que tu peux mettre ! Maintenant que c'est dit, on t'explique tout...

Tu suis peut être nos aventures depuis quelques temps. A travers un projet dansé, une newsletter, une jolie photo Instagram...

mais en fait Danse en Seine c’est quoi ?

Une association 100% bénévole, avec plus de 200 personnes qui ont envie de partager leur amour pour la danse et de danser, encore, beaucoup, partout !

Alors pour ça on met en place tout plein de projets et dispositifs pour faire bouger nos corps et probablement ton corps !

Des créations orchestrées par des chorégraphes professionnel·les de la mort qui tue, un espace de créativité pur et collectif, une possibilité d’expérimentation de tes ateliers les plus fous, des ateliers réguliers aussi... 

Pour mener tout ça, nous avons besoin d’argent ! Et c’est là que tu peux entrer en jeu !À quoi sert ton argent ?

A rémunérer des artistes qui créent pour l’asso, à nous aider à payer des salles de répétitions, de rencontres, et de spectacles. A payer la technique de nos spectacles !

A continuer à pouvoir rêver nos projets avec une ambition digne de notre enthousiasme !

Les postes de dépense :

Tu veux en savoir plus sur nos projets et participer à ta hauteur ? Voici le lien qu'il faut suivre !


Carla, notre bénévole cosmique

Quel est ton rôle dans l’association ?

J'ai fraîchement rejoint le pôle communication afin d'assurer la communication sur Instagram de la création cosmique M51, chorégraphiée par d'Orianne Vilmer et Emmanuelle Simon. J'ai également participé à des ateliers artistiques hebdomadaires, ainsi qu'à des projets et événements annexes proposés par l'association tels que la Nuit Blanche pour l'artiste plasticienne australienne Mel O’Callaghan, la création Projet X de Clémence Pavageau, et évidemment M51. D'ailleurs, la première sera le 2 décembre au Cube Garges et il reste des places !

Que fais-tu dans la « vraie » vie ?

Après 2 ans en marketing dans l'industrie musicale, j'ai décidé de me reconnecter à ma passion de toujours : la DANSE. Depuis ce jour, je cours partout mais pour mon plus grand bonheur : je me forme professionnellement en danse jazz et contemporaine à Choreia, je travaille pour deux merveilleuses compagnies de danse (Cie Moveo de Michaela Meschke et Cie Les Parleuses de Solène Bossu) en tant que chargée de production et diffusion et enfin, je suis interprète dans plusieurs créations (en ce moment : M51 et Disney 100 ans Concert). Et dès que je le peux, continue de nourrir ma danse à travers d'autres styles tels que les danses latines, afro et hiphop.

Depuis quand es-tu dans l’association et qu’y as-tu découvert ?

En 2019. A l'époque, j'étais en stage à La Fabrique de la Danse, l'équipe m'a directement embarquée dans l'aventure Danse en Seine et j'ai adoré ! On se sent investi dans des projets passionnants où chacun·e est libre d'exprimer sa danse à travers la matière d'une multitude de chorégraphes aux univers divers et variés ! Tout le monde y trouve sa place, ça fait du bien !

Peux-tu résumer l’association en 3 mots ?

Ambition
Passion
Eclectique

Mathilde, notre bénévole du mois d'octobre

Quel est ton rôle dans l’association ?

Tout d’abord je suis adhérente aux ateliers artistiques hebdomadaires qui permettent de développer notre créativité en groupe et de faire plein de chouettes rencontres.
Avec cette nouvelle saison je serai un peu plus investie dans l’association car je fais maintenant partie de l’équipe Communication et de l’équipe Vie Associative.
J’aime aussi participer à des évènements ou créations annexes que propose l’association comme la performance lors de la Nuit Blanche pour l’artiste plasticienne australienne Mel O’Callaghan, dans le cadre de la Nuit Blanche 2021, sous la direction artistique de Sandrina Martins et de Mourad Merzouki. Ou récemment le RUN marathon chorégraphique pour 100 danseur·euse·s dans la Halle du Carreau du Temple rendant hommage à Merce Cunningham et sa pièce « Dime a Dance ». En ce moment nous sommes plusieurs danseurs à répéter pour la création « M51 » proposée par Orianne Vilmer et Emmanuelle Simon. J’ai hâte ! 

Que fais tu dans la « vraie » vie ?

Dans la vraie vie je suis architecte. J’ai choisi ce métier en partie parce qu’il fait appel à ma créativité ; il y a beaucoup de parallèles entre la pratique architecturale et de la danse.

Depuis quand es-tu dans l’association et qu’y as-tu découvert ?

Je suis dans l’association depuis juin 2021, arrivée sur Paris pendant le confinement j’ai mené des petites recherches et je suis tombée sur l’association rêvée ! J’ai donc attendu avec impatience que les ateliers reprennent. Je suis maintenant ravie d’en faire partie, j’y ai découvert des univers chorégraphiques très variés et des danseur·euse·s venant de différents horizons mais avec ce même amour pour la danse. J’aime aussi découvrir de nouveaux spectacles grâce aux sorties culturelles que propose DES. 

Peux-tu résumer l’association en 3 mots ?

Passion
Partage
Possibilités
Nicolas Boulain

La reprise des Scènes Ouvertes

Les Scènes Ouvertes sont un dispositif qui accompagne, chaque mois autour de rendez-vous collectifs, les chorégraphes amateur.trice.s de la compagnie qui souhaitent se lancer dans l'aventure d'un projet dansé. On s'y retrouve également entre danseur.ses qui souhaitent s'intégrer au projet mais aussi entre curieux.ses qui souhaitent voir ce que ça donne !

N'hésite donc pas à nous contacter à scenesouvertes@danseenseine.org si tu souhaites avoir encore plus de détails !

La réunion d'information se tiendra :

Mardi 10 octobre
19h10
La Petite Fabrique (4 impasse Cordon-Boussard, Paris XX)
Gratuit, sans réservation

 

Nicolas Boulain

Sophie, notre bénévole de la rentrée

Quel est ton rôle dans l’association ?

Chez Danse en Seine, j'ai la chance de faire plein de choses ! Ca va des montages vidéo, à l'animation de la vie associative, ou bien dernièrement lanceuse pour le RUN! :)
Comme je suis une ancienne de l'asso, j'ai eu le plaisir dans les débuts de participer aux ateliers danse avec les enfants de l'école des amandiers; le tournage de just kids reste un souvenir pépite pour moi!

Que fais-tu dans la vraie vie ?

In the real life, je fais un travail assez passionnant autour des sciences comportementales et de la mobilité. Je cherche des solutions pour mieux vivre ensemble les transports en commun, c'est un sacré challenge!
J'ai aussi une compagnie artistique, la compagnie AYA; ça me permet de faire éclore ce que j'ai dans la tête. Je crée généralement des installations où des situations que j'habille en danse et j'ai déjà embarqué plusieurs Danse-en-Seinien.ne.s dans ces aventures. Merci la vie! :)

Depuis quand es-tu dans l’association et qu’y as-tu découvert ?

Mon dieu, je ne compte plus les années! 2012 peut-être?! J'y ai découvert un paquet de gens fantastiques, des danseurs et danseuses incroyables, et surtout une belle énergie. Chaque année, je me surprends des projets que l'asso entreprend, de l'engagement des bénévoles, de l'envie d'en faire toujours plus. Cette asso, c'est de la bombe!

L’association en 3 mots

Love, love & love! ;)


Lucy, notre bénévole du mois de juillet

Quel est ton rôle dans l’association ?

Je fais partie du projet RUN, une collaboration entre le Carreau du Temple et Danse en Seine qui réunit 100 danseur.euse.s. Pour ce projet de grande envergure, je me charge de la partie costumes. Nous devrons toustes porter des tshirts aux couleurs des anneaux olympiques. Mon rôle est donc d’acheter des tshirts qui conviennent afin de dépanner les personnes qui n’en auraient pas. On a décidé de privilégier la seconde main, j’ai donc tout trouvé en friperie solidaire !

Que fais-tu dans la vraie vie ?

Je suis danseuse en cours de professionnalisation. Je fais partie de différents projets chorégraphiques et je continue de prendre des cours, de dancehall notamment. J’ai aussi co-créé des ateliers danse-théâtre avec une amie, que nous menons pour le moment en centres de loisirs. J’ai également fait de la garde d’enfants toute cette année scolaire.

Depuis quand es-tu dans l’association et qu’y as-tu découvert ?

J’ai atterri dans l’association en septembre dernier (merci Eva pour l’embrigadement ;)) et j’y ai découvert une association qui offre une infinité de projets dans lesquels chaque individu peut trouver sa place. La bienveillance qui émane de cette association est précieuse, le monde de la danse en a besoin !

L'association en 3 mots

Accueillante, hyperactive, créatrice

Les Rencontres Impulsion ! reviennent

La 2nde édition des Rencontres Impulsion ! emmenée par la Fabrique de la Danse se tiendra joyeusement les 7 et 8 juillet prochains au Pavillon Carré de Baudouin de 12h à 18h (Paris XXe).

Les danseurs et les danseuses de la compagnie Danse en Seine auront la chance de dévoiler un extrait de M51, le projet chorégraphique d'Orianne Vilmer et Emmanuelle Simon le samedi à 17h.

Et si tu as envie de t'investir d'avantage, la Fabrique de la Danse recherche des bénévoles pour ces deux jours. N'hésite pas à écrire à carla.leslie.noel@gmail.com si l'aventure te tente !

Retrouve toutes les infos de l'événement juste ici ! 

Entrée libre & gratuite

© Fabrique de la Danse

En route vers le festival Danse en Seine !

Tiens toi prêt.e, le festival Expérience Danse en Seine revient pour une 2nde édition le 30 septembre toute la journée et la soirée à la Petite Fabrique (4 impasse Cordon-Boussard, Paris XXe)

On réserve de nombreuses surprises mais on se dit aussi que ça serait chouette que tout le monde puisse proposer un atelier, une performance, quelque chose qu'on aime particulièrement et qu'on aimerait partager.

Si jamais tu as des questions ou si tu souhaites devenir bénévole pour cet événement, n'hésite pas à contacter notre super Léonard, respo vie asso, à leonard@danseenseine.org 

On a si hâte !!

LE PROGRAMME

9h-11h : Assemblée Générale
11h-12h : Brunch (chacun.e apporte un petit quelque chose à manger et à partager)
12h-12h30 : Projection vidéos dansées par Sophie
12h30-14h30 : Echauffement, atelier danse et approche multimodale par Anne-Sophie
14h30-15h30 : Atelier Olfactif par Javier
15h30-16h : Surprise par les membres du CA
16h-17h : Goûter, présentation de l'association et papotages (chacun.e apporte un petit quelque chose à manger et à partager)
17h-18h : Atelier Tabula Rasa par Jean-Baptiste
18h-19h : Atelier En Roue Libre par Alexane et Eva
19h-21h : Atelier Dance Block Manifestations par Mélanie (consigne : ramener des costumes)
"Apporte ta plus belle tenue. Celle dans laquelle tu as envie de te montrer, de revendiquer et de danser ta rage de vivre. Ou bien de vivre ta rage de danse comme tu veux. Sens toi libre, samedi tout est permis. Il fera nuit ! La ville est à nous. Et on va lui crier. (Et toute la soirée !) Que tu sois pailleté.e de la tête aux pieds, que tu préfères rester sobre, simple ou classe, que tu te sapes comme jamais, ou bien en dromadaire ou fer à souder ce sera parfait. Elle est pas belle cette occasion pour t'apprêter ? Ou pas. C'est vraiment toi qui vois :) Si tu te sens l'âme généreuse et/ou indécise (et que tu as un gros sac), n'hésite pas à amener plusieurs options, du make-up et autres artifices pour les partager ! On aura peu de temps pour se changer, mais on va, je l'espère, bien rigoler. C'est l'idée ;) "
21h : Début de l'apéro à l'Entrepot's
©Sarah Vogelin