Dispositifs artistiques

La compagnie Danse en Seine propose différents dispositifs pédagogiques et artistiques pour accompagner les artistes amateurs dans leurs projets de création, en tant que danseurs interprètes ou en tant que porteurs de projets chorégraphiques.

Ateliers artistiques

Les ateliers artistiques ont pour objectif le développement des danseurs par l’expérience de création et de recherche avec des jeunes chorégraphes. Ces ateliers s’adressent à tous les danseurs qui souhaitent développer leur créativité, leur expression artistique ou participer à des projets de création. Ce cursus s’articule autour de plusieurs cycles de 5 séances chacun. Ils sont animés par les chorégraphes de l’Incubateur de La Fabrique de la Danse qui partagent avec les danseurs leurs univers artistiques par l’improvisation guidée, l’expérimentation collaborative, le répertoire, ou la création pure. La 5ème séance de chaque cycle fait l’objet d’un “studio ouvert” ou d’une restitution publique.

Détails pratiques :
– Atelier hebdomadaire : le mercredi de 20h30 à 22h – Exceptionnellement un cycle peut avoir lieu en un week-end.
– Studio de Flore, Carreau du Temple, rue Eugène Spuller 75003 Paris
Inscription pour 3 cycles : 150€
Adhésion obligatoire : 15€ / 10€ (chômeurs, RSA, étudiants)

Scènes ouvertes

Le programme des Scènes Ouvertes est un programme d’accompagnement artistique des porteurs de projets artistiques amateurs. Il est également ouvert aux danseurs amateurs qui souhaitent rejoindre un projet en cours d’élaboration. L’encadrement se fait par un membre de l’équipe artistique de la compagnie.

Un rendez-vous mensuel est organisé entre tous les participants où ils échangent de manière bienveillante et constructive sur leur avancement.
Petit à petit la création prend forme et lorsqu’elle est prête, est programmée lors de la restitution publique et gratuite au sein de l’Ecole des Amandiers, lieu de résidence de la compagnie.

Détails pratiques :
– Atelier mensuel
– Inscription par mail scenesouvertes@danseenseine.org
Adhésion obligatoire : 15€ / 10€ (chômeurs, RSA, étudiants)

Laboratoire chorégraphique

Le laboratoire chorégraphique est ouvert aux membres de la compagnie qui souhaitent développer un projet de recherche artistique. Les porteurs de projet sont accompagnés dans leur démarche créative par la directrice artistique et l’ensemble de son équipe sur une année. Des moyens financiers, humains et logistiques sont mis à disposition du porteur de projet sélectionné.

Le laboratoire chorégraphique a pour objectif de faire éclore des pièces au format long (50 min – 70 min) et d’accompagner à la diffusion du spectacle dans la France entière. Les Mots des vivants et Or des Talus ont été créés dans le cadre de ce dispositif.

Projets de création enfants-adultes

Les projets de création enfants-adultes réunissent les élèves de l’école des Amandiers, leurs parents et les danseurs de la compagnie dans des projets de création menés par des jeunes chorégraphes. De plus courte durée que les autres projets de création de la compagnie, ils réunissent le travail artistique et la création de liens intergénérationnels, dans des cadres autres que familial ou scolaire. C’est dans le cadre de ce dispositif que la compagnie a réalisé Aurore sur scène, Belle petite monde, Just Kids, Regarde-moi, Ce qui est tu et Le Carnaval des Amandiers.

Tremplin de chorégraphes émergents

Danse en Seine accompagne les chorégraphes émergents dans leurs créations artistiques. La compagnie conçoit les projets et sélectionne les artistes associés. Elle met ensuite à leur disposition un vivier de danseurs semi-professionnels et un lieu de résidence. L’équipe artistique de Danse en Seine est chargée de donner une visibilité maximale à la création afin de développer la notoriété du jeune chorégraphe. La compagnie finance les cachets des artistes associés. Toutes somme unes, Cache Corps, Agatha, Echappées, Danse en Sept, Dans l’vent, Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler, Mauvais Genre, VITE Fait BIEN Fait et Projet X sont issues de ce dispositif.

Projet de répertoire et de re-creation

Les projets de répertoire ont eux-même pour vocation de faire vivre le patrimoine chorégraphique en les dansant dans différents lieux et théâtres. 

C’est en travaillant avec les chorégraphes ou interprètes des ces oeuvres du répertoire que la compagnie a interprété : Femmes et Gueule de loup de la chorégraphe Christine Bastin ou EVENT Cunningham avec Robert Swinston, directeur artistique du Centre national de danse contemporaine d’Angers, ancien danseur et assistant du chorégraphe Merce Cunningham.