« Hymnes des Jeux, hymnes des jeunes »

Toute l’équipe de la compagnie Danse en Seine est enchantée d’annoncer sa collaboration avec le Labo des histoires, pour le projet estival  « Hymnes des Jeux, hymnes des jeunes » ! 

Imaginé par le Labo des Histoire, le projet « Hymnes des Jeux, hymnes des jeunes » consiste en la création d’hymnes olympiques et paralympiques originaux écrits, mis en musique et dansés par des jeunes franciliens et franciliennes !

Entrainement sportif, ateliers d’écriture créative-musique, ateliers de danse permettront aux jeunes de créer un hymne avant une restitution publique et filmée.

Danse en Seine s’occupe de la danse bien sûr, on vous raconte le projet !

« L’Olympisme est une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit.

Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’Olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple, la responsabilité sociale et le respect des principes éthiques fondamentaux universels »

Premier principe fondamental de l’Olympisme selon la Charte Olympique

 

Ce projet part du postulat que les pratiques sportives et les pratiques artistiques offrent une approche similaire et participent d’un même processus : l’apprentissage et l’acquisition nécessaire d’une technique, une pratique qui laisse place à des émotions multiples, l’entraînement nécessaire avant le jour J (d’une restitution, d’un spectacle ou d’une compétition sportive), la nécessaire pratique individuelle portée par le collectif, etc. En accompagnant les jeunes à pratiquer simultanément du sport et des pratiques artistiques, nous souhaitons leur faire découvrir et leur donner goût à la création littéraire, musicale et corporelle tout en développant la pratique du sport.

En proposant une écriture sous toutes ses formes (textuelle, musicale et chorégraphiée), nous donnons aussi l’opportunité aux jeunes de s’exprimer, de s’approprier -voire se réapproprier- l’esprit et les valeurs du sport, de l’Olympisme (Amitié, Respect, Excellence) et du Paralympisme (Courage, Détermination, Inspiration et Égalité) et ainsi d’écrire leur propre récit et histoire autour des Jeux.

Dix groupes de jeunes franciliens et franciliennes seront immergés dans une recherche sportive et artistique pendant des stages intensifs d’une semaine. 

Chaque stage sera composé de moments forts :

Un entraînement sportif, animé par des encadrants sportifs, pour les mettre « dans le corps », commencer à nourrir leur imaginaire et les sensibiliser aux enjeux du sport.

Trois d’ateliers écriture créative-musicale, animés par un intervenant du Labo des histoires, pour écrire collectivement les paroles de l’hymne sur un fond musical original.

– Deux ateliers de danse, animés par  Danse en Seine, pour interpréter par la danse et le corps l’hymne.

Chaque hymne créé sera déclamé, joué et dansé lors d’une restitution filmée.

L’ensemble des captations vidéos seront hébergées sur une plateforme numérique dédiée au projet, créée par des jeunes en reconversion dans le design, de la formation Etape Design. Elles seront disponibles courant septembre 2022.

En juillet et en août, nous irons donc à la rencontre de jeunes de 6 à 21 ans issus des structures suivantes :

  • IDES, Institut d’Éducation Sensorielle de jeunes déficients visuels (Paris 14)
  • Maison de quartier Quatre-Chemins de Pantin (93)
  • Centre de loisirs du Clos (Paris 20)
  • Médiathèque Paul Valéry de Gargenville (78)
  • Centre social Françoise Dolto de Savigny-le-Temple (77)
  • Centre Social François Rude d’Ermont (95)
  • Limay plage (78)
  • Centre de loisirs Lafargue de Montreuil (93)
  • Association Les Enfants du Canal à Stains (93)
  • Des jeunes franciliens en colonie de vacances (Drôme) avec l’association Sport dans la ville

Ce projet estival est réalisé dans le cadre de l’Été culturel soutenu par le Ministère de la Culture, de l’Olympiade Culturelle soutenue par la Région Île-de-France, du Festival Formes Olympiques soutenu par la Ville de Paris, des Quartiers d’été soutenus par la Préfecture 93, du Bel été solidaire et olympique soutenu par le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis et grâce au soutien de la Fondation BIC.

On a hâte de vous partager l’expérience !