Vie de la Compagnie

Scènes Ouvertes #13, c'est ici le programme !

SCENES OUVERTES #13

Voici le programme des prochaines Scènes Ouvertes qui auront lieu le mardi 11 octobre à l'école des Amandiers (103 rue des Amandiers, Paris XXe)

Pour les inscriptions, n'hésitez pas à écrire à ateliers@danseenseine.org 

On vous attend nombreux.ses !

Si vous découvrez les Scènes Ouvertes, voici plus d'infos par ici, ou vous pouvez nous écrire par là : scenesouvertes@danseenseine.org


Festival 12/24 Danse en Seine ! Demandez l'programme !

Demandez l'programme !

Oyé Oyé le weekend prochain, le samedi 10 et dimanche 11 septembre, c'est le premier festival de Danse en Seine !

Le FESTIVAL 12/24 c'est ...

Le FESTIVAL 12/24, c'est 24h de festival et la fête des 10+2ans de Danse en Seine tous ensemble !

Le FESTIVAL 12/24, c'est chez notre cher partenaire, à la Petite Fabrique, 4 impasse Cordon Boussard, 75020 !

Le FESTIVAL 12/24 met à l'honneur de nombreuses pièces dansées par la compagnie Danse en Seine ces 12 derniers années et leurs chorégraphes !

Le FESTIVAL 12/24, c'est un festival avant tout participatif !

Voici le programme du FESTIVAL 12/24, avec moultes ateliers proposés par et pour les danseurs de Danse en Seine, de l'atelier d'improvisation guidée pour faire son portrait dansant, à la reprise d'un extrait emblématique d'une pièce de la compagnie, en passant par l'atelier broderie pour broder le logo Danse en Seine sur son T-Shirt préféré, le programme est riche, dense, danse et varié !

Dites-nous quand vous venez !

Dite-nous quand vous venez via ce lien, c'est anonyme mais ça nous permet de calculer la jauge tout ça tout ça !

> Dis nous quand tu viens ICI <<

 

Et voici le programme ...

Découvrez le programme en détail : les horaires, les ateliers, les trucs à ramener dans son sac, ou à grignoter et le lieu (oui le soir on fait la fête hors les murs!).

Hâte de vous y retrouver !


Le RUN de Cunningham est de retour, au musée cette fois !

Le RUN de Cunningham est de retour, au Musée d'Art Moderne de Paris, le 18 septembre prochain !

Danse en Seine participe aux Journées Européennes du Patrimoine 2022 | Event Cunningham, le dimanche 18 septembre 2022 de 14h00 à 17h30 !

RUN - Event Cunningham Danse en Seine au Carreau du Temple 2019
crédit photo Jean Seng

Ashley Chen, Anna Chirescu et Cheryl Therrien imaginent un Event Cunningham autour des œuvres de la collection Albers. Au sein des salles du musée, les danseurs réactivent des extraits de répertoire puisant dans le matériel chorégraphique des "early works" de Merce Cunningham et dans les procédés aléatoires chers au couple Cage/ Cunningham. Ils rejoueront notamment la pièce ‘Dime a Dance’ donnée en 1953 au Black Mountain College.

Programme :
14h : Warm-up participatif pour le public mené par Cheryl Therrien, ancienne danseuse de la Cunningham company et professeure au CNSMD de Paris.
Le public est convié à participer à un échauffement Cunningham avec les danseurs.

15h - 17h30 : Event déambulatoire dans les salles Albers et autour.
Réactivation de ‘Dime a dance’.
Pièce décrite comme "un sac de danse" par Cunningham, elle se compose de treize séquences - solos, duos, trios, etc. - sept sont sélectionnés par un procédé aléatoire qui détermine l’ordre, la durée, le nombre de danseurs etc.

Toutes les informations disponibles sur le site du Musée de l'Art Moderne de Paris 

>> https://www.mam.paris.fr/fr/taxonomy/term/45 <<

Distribution : Ashely Chen, Anna Chirescu, Pauline Colemard, Julien Monty, Cheryl Therrien.
Avec la participation de danseur.euses amateur.es du groupe Danse en Seine.
Musique : Pierre Le Bourgeois
Durée : de 14h à 17h30

Avec l’aimable autorisation du Merce Cunningham Trust.
Avec le soutien du CND Pantin.

Merce Cunningham’s notes for Pictures from A Pictures Book for J.C. Xmas 1984. Published in a facsimile edition in 2012 by the John Cage Trust.


Danse en Seine aux Olympiades Culturelles avec le Labo des histoires !

Danse en Seine aux Olympiades Culturelles pour l'été 2022 !

Tu le connais toi, l'hymne des Jeux Olympiques ?

Il date de 1896, et fut composé pour les JO d'Athènes par Spýros Samáras et écrit par Kostís Palamás. Il s'agit d'une adresse à une toute puissance céleste, un esprit antique et éternel, créateur auguste de la beauté, de la grandeur et de la vérité. Il lui ait demandé : « Et donne au corps la force De l'acier et la dignité ».
De l'acier et de la dignité...

Cet été, Danse en Seine a pris part à un projet national qui rassemble de nombreuses structures socio-culturelles. Les Olympiades culturelles ont pour ambition d'allier le sport et l'art. Alors est venue cette idée folle de créer de nouveaux hymnes avec le projet "Hymnes des Jeux, hymnes des jeunes".

Multiplier les mots, les gestes pour célébrer les Jeux Olympiques. C'est ainsi que le Labo des histoires à fait appel aux danseur.euse.s de Danse en Seine pour faire bouger les corps des jeunes d'Île-de-France. Et parce que le projet a des ambitions d'art total, le défi fut pour chaque groupe de jeunes participants, d'écrire, de chanter et de danser leur hymne pour créer une vidéo ! Attention, ils/elles sont prêt.e.s pour Broadway ! « D'arriver et de découvrir ces jeunes plein d'entrain et d'idées, partant pour tout, ça nous a donné des ailes! ».[Sophie].
Onze bénévoles de Danses en Seine ont rencontré, seul.e.s ou en binômes, des groupes de jeunes dans de multiples structures. La veille des interventions, ils et elles ont découvert l'hymne réalisé, et en seulement quelques heures avec leur participant.e.s ont créer une chorégraphie pour donner corps au projet. « Partage - attention - affection » [Marie]. Un échauffement, une rencontre, la multiplication de gestes liés au sport, des jeux, des découvertes... Chaque intervenant.e avec son style, a offert aux jeunes une traversée dans le processus chorégraphique. « Je retiens un moment suspendu où chaque enfant dansait dans une extrême lenteur. Ils étaient magnifiques. Une concentration et une justesse qui m’ont beaucoup touché ! » [Valentine].

Et voilà que je repense à l'Hymne original. La force de l'acier de la dignité... Et je revois les enfants, se placer dans le décor un.e a un.e. Juste là, présent.e face au public, face à la camera. Honnêtes, parfois géné.e.s parfois amusé.e.s. « C'est en les voyant ensemble que j'ai vu naître la danse, dans un échange de regard, un sourire, une hésitation » [Eva]. Je les revois fort.e de qui ils et elles sont, et digne d'être là légitime. Avec un corps qui en respirant danse déjà. « J’ai vu des corps s’ouvrir s’exprimer des rires sur des visages fermés des regards illuminer leurs visages et des personnes se transformer dans leur désir d’oser ! » [Orianne].

Et je me dis qu'il est là, l'esprit invoqué par cet hymne original. L'esprit de la beauté, la grandeur et la vérité. Celui qui insuffle un regard neuf sur un instant ensemble, collectif et partagé.

Bravo a tout les jeunes d'avoir relevé ce challenge avec nous en pleine confiance. Bravo aux intervenant.e.s musique et danse d'avoir partagé ce qui les fait vibrer !

Merci au Labo des histoires pour leur organisation, et pour l'initiative de ce projet.

Vivement l'été prochain !

 


Sedera, bénévole du mois !

Sedera, reine des karaokés et des blind tests, élue meilleure cuisto des pains fait maison, elle aura toujours le bon contact ou la bonne adresse à te recommander (en français ou in english), Sedera est surtout pour avril ... bénévole du mois !

Quel est ton rôle dans l’association ?

Je m’occupe aujourd’hui du montage des vidéos de l’association, en particulier les teasers de nos créations.

Que fais-tu dans la ”vraie vie” ?

Dans la vraie vie, je travaille en tant que freelance spécialisée dans l’écriture : je crée des contenus de communication pour des associations ou fondations, je suis traductrice entre l’anglais et le français et il m’arrive de publier mes propres articles.

Depuis quand es-tu dans l’asso ?

J’ai rejoint Danse en Seine il y a 5 ans maintenant. Déjà ! Ca m’a permis de faire partie de plein de super projets de création comme Projet X de Clémence Pavageau, L’Eloge de la Cigale de Christine Bastin, et de le projet de reprise comme le projet Rosas. Je me suis aussi impliquée dans les Scènes Ouvertes, d’abord comme interprète, notamment pour [APPEL MANQUE] et Connexion instable d’Eva Colpacci et cette année comme co-chorégraphe (avec Eva, encore) pour créer une pièce pour 8 danseuses appelée Femmes Seules.

Peux-tu résumer l’association en 3 mots ?

Pour moi, Danse en Seine, c’est le partage, le fun, et beaucoup d’ambition.

 

crédit photo Jean Seng - Scènes Ouvertes #10 - Sedera dans APPEL MANQUE d'Eva Colpacci - à l'école des amandiers

 

Si vous souhaitez rejoindre l’aventure bénévole Danse en Seine, écrivez-nous !


Scènes ouvertes #12, demandez le programme !

SCENES OUVERTES #12

C'est retour des Scènes Ouvertes en chair et en os pour une édition #12, et voici le programme !

 

 

Rdv au studio de Flore à 20h20 ou au pot à 22h au bar Le Croco du Marais !

Si vous découvrez les Scènes Ouvertes, voici plus d'infos par ici, ou vous pouvez nous écrire par là : scenesouvertes@danseenseine.org.

 


Danse en Seine de retour sur scène avec la soirée CREATIONS !

Danse en Seine de retour sur scène avec la soirée CREATIONS !

Projet X de Clémence Pavageau avec Danse en Seine au Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

Danse en Seine a vibré le 17 juin dernier, avec un retour sur scène au Carreau du Temple !

C'étaient les représentations de Projet X de Clémence Pavageau et d'une répétition publique de L'éloge de la cigale de Christine Bastin... vos retours, cher public, nous ont fait chaud au coeur ! Alors on vous partage les ressentis et mots de ceux qui l'ont vécu ...côté plateau cette fois !

Projet X de Clémence Pavageau

Projet X de Clémence Pavageau avec Danse en Seine Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

"C’est difficile de mettre des mots tellement c’était le feu de danser avec vous tous" Louise

"Le murmure du public qui s'éteint quand la lumière commence à baisser, l'excitation qui s'envole avant de monter sur scène, le brouhaha des loges, la lumière aveuglante des projecteurs et les costumes à enfiler dans le noir, le frétillement dans les jambes quand la musique démarre, les yeux brillant du public de retour dans les salles, ... tout était comme avant mais en encore plus puissant ! CE bonheur de danser ! Clémence nous a porté dans un cocon plein de douceur, de confiance ... et de musiques endiablées, pour nous faire éclore le jour J ! Et sans parler de cette bande de fou avec qui chaque répétition était une fête, vive Danse en Seine et longue vie à Projet X !" Valentine

"Tous a poil et vive Corinne" Orianne

"Ce fut un plaisir immense de remonter sur scène, une joie de retrouver les danseurs, la sensation de revivre. Surtout que Projet X donne la patate !! Clémence a su m'amener là où je ne serai jamais allée toute seule. Je ressens une grande fierté d'avoir participé au Projet X, j'espère qu'on le dansera à nouveau !!!" Clara

"Danse et dense !" Laurence

"Pour moi, Projet X c’était réapprendre à vouloir être regardé et à l’assumer - et apprendre qu’on peut laisser les autres me voir avec mon propre regard et pas l’inverse." Pedro

"Une recherche de soi, une vibration collective, un lâcher prise libérateur. Après une forme d’anesthésie du corps et des émotions, ce projet a permis de renouer avec sa pudeur, d’en redessiner les limites, d’oser, d’hurler, de se mettre à nu en toute confiance et de tisser des liens forts au sein d’un groupe bienveillant. Je suis fière d’avoir pris part à ce projet et je remercie encore Clémence et toute l’équipe parce que c’était fort, sensible et génial à vivre." Lola

"Une création qui pousse au dépassement de soi et à la reconnexion à l'autre. Heureuse et fière d'avoir vécu cette expérience auprès de personnalités aussi différentes qu'incroyables. Énorme merci à la talentueuse Clémence et l'ensemble de l'équipe." Carla

"Une création collective qui pousse à s’accepter, se dépasser et s’entraimer." Marie

"Un exutoire jouissif, depuis les toutes premières répétitions jusqu’a la représentation ! Un esprit collectif qui fait monter la joie de danser tous ensemble ! Une énergie hors du commun transmise par Clémence et qui nous a permis de lâcher prise et de tenter des expériences que nous n’aurions pas osées avant, grâce à sa bienveillance et à son propos artistique génialissime ! Bref, explosion d’effeuillage, de poésie, de joie, de lâcher prise, et de Plaisir immense d’être sur scène !!!!" Chloé

"On peut dire que la reprise de ce projet est arrivée à point nommé ! Après de longs mois sans danser et pour ma part de nombreuses années sans monter sur scène, quel soulagement de re-danser et quelle joie de retrouver cette belle équipe pendant les répétitions et jusqu’au spectacle.
Un grand merci à Clémence, à Danse en Seine et à tou.te.s les danseur.euse.s pour ces joyeux moments !" Alice

L'éloge de la cigale de Christine Bastin

Répétition publique de L'éloge de la Cigale de Christine Bastin avec Danse en Seine au Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

"Chères Cigales,
Le 17 juin, vous avez « donné corps » à mes rêves, pour cette 1 ère étape de travail au plateau de L’éloge de la cigale. Vous vous êtes donné.es si fort !
Vous avez renforcé tous mes désirs : creuser le goût du jeu, du simple, le goût à
s’émerveiller, à contempler, et en même temps : parler de tout ce qui fait inquiétude
aujourd’hui : la fragilité des sentiments, la conscience de tout ce qui menace notre terre, notre vie.
Et j’ai cette question qui grandit : Est-ce qu’être une cigale aujourd’hui, avec tout son génie à déguster la joie de l’instant, est-ce que cela suffit ?
Et qu’est-ce qu’on entend le mieux : le cri tonitruant ou le froissement d’une âme ?
Merci aux spectateurs qui ont voulu être avec nous, ce soir-là. Leurs retours me sont comme de la pluie sur une terre fraichement semée. Reste à voir maintenant, de quoi aura l’air tout le jardin.
Alors à très vite pour la suite, et n’oubliez pas de chanter tout l’été !" Christine Bastin

"Moi je dirai la beauté de reprendre le temps, telle une cigale : le temps de rentrer de nouveau dans son corps et de se connecter avec ses émotions. Prendre le temps de trouver les gestes justes, qui essaieront de décrire avec qualité notre ressenti le plus profond ! Hâte de continuer l'aventure ensemble !!" Diane

"De mon côté, très heureuse et émue d'avoir découvert sur scène cette fameuse Cigale. C'était fort de vous découvrir tous le même soir, juste avant de s'offrir au public ! Retrouver cette sensation chaude de monter sur scène, se préparer en coulisse ensemble, jusqu'au comble de l'excitation silencieuse de vous suivre depuis les coulisses dans vos pas et vos souffles. C'était beau de passer en dernier pour clore ce bal si délicat. Merci pour cette aventure, j'ai si hâte de vous retrouver à la rentrée !" Sophie

"C’était beau de découvrir en même temps que Christine, Nicolas, le public et les autres danseurs ces premières images sur scène. J’ai été très touchée par les retours que nous avons eus, et émue de partager avec tous la poésie, la gravité et la douceur de l’univers des cigales" Louise

"Le 17 juin c’était comme la foudre qui nous touchait en plein corps et venait déchaîner toute la vie qui dormait en nous depuis plus d’un an. Un moment d’expression venu du plus profond de nos intérieurs et qui enfin pouvait s’épanouir à l’infini vers l’extérieur vers L’autre, vers Les autres corps tous présents dans cette salle" Emmanuelle

"Mes impressions mes ressentis et mes joies : le petit bout de chemin parcouru ensemble m a apporté beaucoup de bonheur.  J'ai beaucoup d'attachement au parcours, plus qu'au résultat. Et cette résidence et les répétitions avec la compagnie c'était vraiment du pur bonheur. Avoir un objectif commun à moyen terme (la représentation) a été ultra fédérateur et ça m'a beaucoup plu. Ça faisait plusieurs années que je n'avais pas participé à une création et ce côté fédérateur m'avait manqué. Durant les entraînements, les explorations de Christine étaient tellement prenantes, c'était une vraie source de kiff aussi de se prêter à ces exercices, nous avons vécu de vraies rencontres humaines. On a eu le temps de se découvrir les uns les autres et c'était chouette. Quand au résultat et à la scène : j'espère que nous aurons l'occasion d'aller plus loin! Cette répétition publique m'a donné de l'espoir et de l'envie d'aller plus loin !!" Sonia

"Quel plaisir immense de poser le pied sur un sol en Lino, entendre le parquet qui craque, sentir la chaleur des projecteurs sur le corps, écouter la musique des Cigales, croiser le regard d’un autre danseur, puis tourner, se porter, danser, courir ensemble vers les coulisses , et s’envoler dans l’univers de Christine Bastin !" Chloé

"Bonheur immense de monter sur scène face à une salle avec plus de gens que de trous ; joie de redanser avec des vrais corps dans un studio (et donc sans mes lunettes de vieille qui ne peut plus regarder un écran sans lunettes pendant des heures sans avoir les yeux qui tirent) ; renaissance et inspiration face à l'énergie de tout le monde, la motivation qui fait braver tous les tests antigéniques de la Terre, les cerveaux et muscles qui finalement n'avaient pas entièrement fondu en confinement... Bref, merci merci merci. Ah oui, et globalement fierté sans limite d'avoir fait ça avec vous tou.te.s" Sedera

Danse en Seine au Carreau du Temple répétition publique Eloge de la Cigale de Christine Bastin
crédit photo Nicolas Boulain

Hâte de se retrouver tous à la rentrée pour de nouvelles créations et rendez-vous en décembre prochain pour la représentation de l'Eloge de la Cigale !


Privacy Preference Center