Vie de la Compagnie

Danse en Seine de retour sur scène avec la soirée CREATIONS !

Danse en Seine de retour sur scène avec la soirée CREATIONS !

Projet X de Clémence Pavageau avec Danse en Seine au Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

Danse en Seine a vibré le 17 juin dernier, avec un retour sur scène au Carreau du Temple !

C'étaient les représentations de Projet X de Clémence Pavageau et d'une répétition publique de L'éloge de la cigale de Christine Bastin... vos retours, cher public, nous ont fait chaud au coeur ! Alors on vous partage les ressentis et mots de ceux qui l'ont vécu ...côté plateau cette fois !

Projet X de Clémence Pavageau

Projet X de Clémence Pavageau avec Danse en Seine Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

"C’est difficile de mettre des mots tellement c’était le feu de danser avec vous tous" Louise

"Le murmure du public qui s'éteint quand la lumière commence à baisser, l'excitation qui s'envole avant de monter sur scène, le brouhaha des loges, la lumière aveuglante des projecteurs et les costumes à enfiler dans le noir, le frétillement dans les jambes quand la musique démarre, les yeux brillant du public de retour dans les salles, ... tout était comme avant mais en encore plus puissant ! CE bonheur de danser ! Clémence nous a porté dans un cocon plein de douceur, de confiance ... et de musiques endiablées, pour nous faire éclore le jour J ! Et sans parler de cette bande de fou avec qui chaque répétition était une fête, vive Danse en Seine et longue vie à Projet X !" Valentine

"Tous a poil et vive Corinne" Orianne

"Ce fut un plaisir immense de remonter sur scène, une joie de retrouver les danseurs, la sensation de revivre. Surtout que Projet X donne la patate !! Clémence a su m'amener là où je ne serai jamais allée toute seule. Je ressens une grande fierté d'avoir participé au Projet X, j'espère qu'on le dansera à nouveau !!!" Clara

"Danse et dense !" Laurence

"Pour moi, Projet X c’était réapprendre à vouloir être regardé et à l’assumer - et apprendre qu’on peut laisser les autres me voir avec mon propre regard et pas l’inverse." Pedro

"Une recherche de soi, une vibration collective, un lâcher prise libérateur. Après une forme d’anesthésie du corps et des émotions, ce projet a permis de renouer avec sa pudeur, d’en redessiner les limites, d’oser, d’hurler, de se mettre à nu en toute confiance et de tisser des liens forts au sein d’un groupe bienveillant. Je suis fière d’avoir pris part à ce projet et je remercie encore Clémence et toute l’équipe parce que c’était fort, sensible et génial à vivre." Lola

"Une création qui pousse au dépassement de soi et à la reconnexion à l'autre. Heureuse et fière d'avoir vécu cette expérience auprès de personnalités aussi différentes qu'incroyables. Énorme merci à la talentueuse Clémence et l'ensemble de l'équipe." Carla

"Une création collective qui pousse à s’accepter, se dépasser et s’entraimer." Marie

"Un exutoire jouissif, depuis les toutes premières répétitions jusqu’a la représentation ! Un esprit collectif qui fait monter la joie de danser tous ensemble ! Une énergie hors du commun transmise par Clémence et qui nous a permis de lâcher prise et de tenter des expériences que nous n’aurions pas osées avant, grâce à sa bienveillance et à son propos artistique génialissime ! Bref, explosion d’effeuillage, de poésie, de joie, de lâcher prise, et de Plaisir immense d’être sur scène !!!!" Chloé

"On peut dire que la reprise de ce projet est arrivée à point nommé ! Après de longs mois sans danser et pour ma part de nombreuses années sans monter sur scène, quel soulagement de re-danser et quelle joie de retrouver cette belle équipe pendant les répétitions et jusqu’au spectacle.
Un grand merci à Clémence, à Danse en Seine et à tou.te.s les danseur.euse.s pour ces joyeux moments !" Alice

L'éloge de la cigale de Christine Bastin

Répétition publique de L'éloge de la Cigale de Christine Bastin avec Danse en Seine au Carreau du Temple Juin 2021
crédit photo Nicolas Boulain

"Chères Cigales,
Le 17 juin, vous avez « donné corps » à mes rêves, pour cette 1 ère étape de travail au plateau de L’éloge de la cigale. Vous vous êtes donné.es si fort !
Vous avez renforcé tous mes désirs : creuser le goût du jeu, du simple, le goût à
s’émerveiller, à contempler, et en même temps : parler de tout ce qui fait inquiétude
aujourd’hui : la fragilité des sentiments, la conscience de tout ce qui menace notre terre, notre vie.
Et j’ai cette question qui grandit : Est-ce qu’être une cigale aujourd’hui, avec tout son génie à déguster la joie de l’instant, est-ce que cela suffit ?
Et qu’est-ce qu’on entend le mieux : le cri tonitruant ou le froissement d’une âme ?
Merci aux spectateurs qui ont voulu être avec nous, ce soir-là. Leurs retours me sont comme de la pluie sur une terre fraichement semée. Reste à voir maintenant, de quoi aura l’air tout le jardin.
Alors à très vite pour la suite, et n’oubliez pas de chanter tout l’été !" Christine Bastin

"Moi je dirai la beauté de reprendre le temps, telle une cigale : le temps de rentrer de nouveau dans son corps et de se connecter avec ses émotions. Prendre le temps de trouver les gestes justes, qui essaieront de décrire avec qualité notre ressenti le plus profond ! Hâte de continuer l'aventure ensemble !!" Diane

"De mon côté, très heureuse et émue d'avoir découvert sur scène cette fameuse Cigale. C'était fort de vous découvrir tous le même soir, juste avant de s'offrir au public ! Retrouver cette sensation chaude de monter sur scène, se préparer en coulisse ensemble, jusqu'au comble de l'excitation silencieuse de vous suivre depuis les coulisses dans vos pas et vos souffles. C'était beau de passer en dernier pour clore ce bal si délicat. Merci pour cette aventure, j'ai si hâte de vous retrouver à la rentrée !" Sophie

"C’était beau de découvrir en même temps que Christine, Nicolas, le public et les autres danseurs ces premières images sur scène. J’ai été très touchée par les retours que nous avons eus, et émue de partager avec tous la poésie, la gravité et la douceur de l’univers des cigales" Louise

"Le 17 juin c’était comme la foudre qui nous touchait en plein corps et venait déchaîner toute la vie qui dormait en nous depuis plus d’un an. Un moment d’expression venu du plus profond de nos intérieurs et qui enfin pouvait s’épanouir à l’infini vers l’extérieur vers L’autre, vers Les autres corps tous présents dans cette salle" Emmanuelle

"Mes impressions mes ressentis et mes joies : le petit bout de chemin parcouru ensemble m a apporté beaucoup de bonheur.  J'ai beaucoup d'attachement au parcours, plus qu'au résultat. Et cette résidence et les répétitions avec la compagnie c'était vraiment du pur bonheur. Avoir un objectif commun à moyen terme (la représentation) a été ultra fédérateur et ça m'a beaucoup plu. Ça faisait plusieurs années que je n'avais pas participé à une création et ce côté fédérateur m'avait manqué. Durant les entraînements, les explorations de Christine étaient tellement prenantes, c'était une vraie source de kiff aussi de se prêter à ces exercices, nous avons vécu de vraies rencontres humaines. On a eu le temps de se découvrir les uns les autres et c'était chouette. Quand au résultat et à la scène : j'espère que nous aurons l'occasion d'aller plus loin! Cette répétition publique m'a donné de l'espoir et de l'envie d'aller plus loin !!" Sonia

"Quel plaisir immense de poser le pied sur un sol en Lino, entendre le parquet qui craque, sentir la chaleur des projecteurs sur le corps, écouter la musique des Cigales, croiser le regard d’un autre danseur, puis tourner, se porter, danser, courir ensemble vers les coulisses , et s’envoler dans l’univers de Christine Bastin !" Chloé

"Bonheur immense de monter sur scène face à une salle avec plus de gens que de trous ; joie de redanser avec des vrais corps dans un studio (et donc sans mes lunettes de vieille qui ne peut plus regarder un écran sans lunettes pendant des heures sans avoir les yeux qui tirent) ; renaissance et inspiration face à l'énergie de tout le monde, la motivation qui fait braver tous les tests antigéniques de la Terre, les cerveaux et muscles qui finalement n'avaient pas entièrement fondu en confinement... Bref, merci merci merci. Ah oui, et globalement fierté sans limite d'avoir fait ça avec vous tou.te.s" Sedera

Danse en Seine au Carreau du Temple répétition publique Eloge de la Cigale de Christine Bastin
crédit photo Nicolas Boulain

Hâte de se retrouver tous à la rentrée pour de nouvelles créations et rendez-vous en décembre prochain pour la représentation de l'Eloge de la Cigale !